Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Pantaneiro

Bonito relativement peu connu en Europe

1 Mars 2017 , Rédigé par VENEZ DECOUVRIR LE CHARME ENVOUTANT ET CAPTIVANT D Publié dans #La Region

Bonito relativement peu connu en Europe

 



 

Relativement peu connu en Europe, le Pantanal n’en est pas moins l’un des plus beaux voyages que puissent réaliser les amoureux de la faune et de la flore. Dans cette région du Mato Grosso do Sul, vous pourrez observer sans difficultés des centaines d’espèces d’oiseaux exotiques, des crocodiles, et autres animaux sauvages

 

Le Pantanal possède un climat très particulier : relativement sec en hiver (de mai à août), il se présente comme une "cuvette" d’une superficie équivalente à la moitié de la France, que traverse le Rio Taquari. A la saison des pluies (octobre à mars), il se remplit de l’eau tombée en amont et se retrouve presque complètement inondé, offrant des paysages inoubliables.

Mais ce qui fait l’intérêt du voyage, c’est surtout la richesse de la faune qui peut y être observée : 260 espèces de poissons (dont le fameux piranha), 650 espèces d’oiseaux (perroquets de toutes sortes, toucans, émeus, rapaces, martins-pêcheurs, hérons…), 80 espèces de mammifères (caïmans, cerfs, porcs sauvages, fourmiliers, capybaras*, tapirs, tatous, anacondas, panthères, pumas…).

La meilleure saison pour voir les animaux est la saison sèche, mais quel que soit le moment où vous irez, vous en verrez énormément à chacune de vos sorties : on se croirait presque dans un zoo grandeur nature !

Pour découvrir la faune et la flore du Pantanal, les options sont nombreuses : balades à pieds, à cheval, remontée des cours d’eau en bateau à moteur, canöe, safari en 4x4… En combinant les différents types d’excursion, vous pourrez admirer une grande variété de paysages et d’animaux. En général, vous partez le matin tôt (vers 6h), rentrez pour déjeuner et repartez vers 15h, quand il fait plus frais.

 

La-ville-de-Bonito La-ville-de-Bonito

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article